observatoiredujournalisme

observatoiredujournalisme

Jean-Michel Aphatie, le gardien de castes. Trailer. Vidéo complète sur BitChute : https://www.bitchute.com/video/ZnedrYVetTdH/ (désactiver AdBlock).

Franz-Olivier Giesbert, Prince mondain de la connivence tranquille. Trailer. Vidéo complète sur BitChute : https://www.bitchute.com/video/w83qZ65KKqVj/

Un portrait de Laurent Joffrin par L'Observatoire du journalisme - 10/2017 - Laurent Joffrin, de son vrai nom Laurent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vincennes. Il est le fils de Jean Mouchard, éditeur, propriétaire des Éditions François Beauval, devenu homme d’affaires, puis gestionnaire de fortune, aujourd’hui à la retraite, et de Chantal Michelet, décédée en 1955. Personnalité de la droite nationale, Jean Mouchard fut durant une dizaine d’années l’un des principaux collecteurs de fonds du Front National par le biais de la COTELEC (cotisation électorale). L’engagement de son père auprès de Jean-Marie Le Pen a renforcé les idées politiques de Laurent Joffrin, à l’opposé des siennes : « Entre l’âge de 12 et 18 ans, j’ai passé mon temps à convaincre mon père, à argumenter, à tenter de lui démontrer qu’il avait tort », Le Nouvel Économiste, du 21 au 27 novembre 2003. Sa carrière se caractérise par des allers et retours incessant entre Libération et Le Nouvel Observateur.

Jean-Michel Aphatie est né en septembre 1958 à Moncayolle-Larrory-Mendibieu (Pyrénées-Atlantiques). Après avoir quitté l’école à 14 ans, juste après avoir eu son BEPC au repêchage en 1973 et travaillé dans l’épicerie de ses parents dès 1975, puis comme garçon de café à Lourdes ou vendeur de voitures à Biarritz, il reprend ses études et entre à 24 ans à la faculté de droit de Pau, après avoir passé un examen réservé aux non-titulaires du Bac. Il est marié, et a rencontré sa femme quand il travaillait à L’Express ; elle est directrice de communication. Ils ont deux enfants, César et Camille.
Portrait complet : https://www.ojim.fr/portraits/jean-michel-aphatie/

« Un journaliste ça lèche, ça lâche, puis ça lynche. » Cette phrase de Jean-François Kahn sied à merveille à Franz-Olivier Giesbert tant celui-ci aurait pu faire de cette formule une devise. Complaisant, jusque dans l’intime avec les puissants, FOG n’oublie jamais d’immortaliser ces instants sur son petit bloc note spiralé avec l’intention, le jour venu, de les consigner dans un livre assassin. Celui qui a quitté début 2014 la direction du Point a passé sa vie dans une ambiguïté toute assumée avec philosophie, jonglant entre la droite et la gauche, entre la campagne et la ville, entre les chèvres et le Siècle, entre l’indépendance et la connivence. FOG, c’est la schizophrénie réfléchie.
Portrait complet : https://www.ojim.fr/portraits/franz-olivier-giesbert/

« Il faudra tout de même qu’on sache qui est vraiment ce monsieur Plenel ». Cette phrase de François Mitterrand, cité par Pierre Péan et Philippe Cohen dans leur enquête La Face cachée du Monde, illustre tout le « mythe », qui s’est construit autour d’Edwy Plenel, construction à laquelle il a lui-même participé. Journaliste emblématique des années Mitterrand, mis sur écoute par l’Elysée dans l’affaire des Irlandais de Vincennes, Edwy Plenel est resté pendant dix ans le maître du Monde, avec Alain Minc et Jean-Marie Colombani. Bien qu’affaibli, en 2003, par les révélations de Pierre Péan et de Philippe Cohen, il a poursuivi sa carrière de redresseur de torts autoproclamé et de journaliste d’investigation aux méthodes contestées. Journaliste brillant pour les uns, revanchard militant peu soucieux de la vérité pour les autres, Edwy Plenel aura quoi qu’il en soit marqué le journalisme de ces trois dernières décennies. La suite : ojim.fr/portraits/edwy-plenel/

Les médias ne sont pas un contre-pouvoir. Ils ne sont pas davantage le quatrième pouvoir. Ils sont progressivement devenus le premier pouvoir : celui qui s’exerce sur les esprits. Entretien avec Jean-Yves Le Gallou, auteur d'un ouvrage critique, "La tyrannie médiatique". Entretien réalisé en 2013.

Entretien avec Jean Stern, journaliste, directeur pédagogique de l’EMI-CFD (EMI-CFD École des métiers de l’information), auteur de “Les patrons de la presse nationale, tous mauvais” éditions la Fabrique. Entretien réalisé en 2012.

Claude Chollet et Robert Ménard à l'occasion du lancement de Boulevard Voltaire. Entretien réalisé en 2012.

Pierre Col, Directeur marketing d'Antidot, explique comment le numérique peut aider le développement et le modèle économique des médias. Entretien réalisé en 2012.

Mario Fourmy, Président de l'association Photographes-Auteurs-Journalistes, évoque ici la situation difficile des photographes vis-à-vis de la presse. Entretien réalisé en 2012.

Claude Chollet et Francis Puyalte sur "L'inquisition médiatique". Entretien réalisé en 2012.

Claude Chollet / Benjamin Dormann – “Ils ont acheté la Presse”. Entretien réalisé en 2012.

SHOW MORE

Created 5 months, 4 weeks ago.

13 videos

CategoryNews & Politics

Qu'est-ce que l'Observatoire du journalisme ? Un groupe de citoyens intéressés par le monde de l'information, son évolution, son influence, aussi ses dérives : le quatrième pouvoir est devenu le premier pouvoir. Celui qui fait et défait les réputations. Celui qui modèle l'opinion. Assailli par des milliers de messages, le lecteur, l'auditeur, le spectateur est souvent dans un état de sidération. Nous souhaitons l'aider à prendre du recul, à mieux comprendre d'où vient l'information et comment elle peut parfois être filtrée ou biaisée. C'est dans cet esprit que nous avons créé l'Observatoire du journalisme (Ojim).