NOMOS-TV

NOMOS-TV

NOMOS-TV

subscribers

Les réactions à la condamnation d’Alexandre Bissonnette permettent de faire le point sur le débat entourant « l’islamophobie » des Québécois.

C&S#37 – Avec l’élection de la CAQ, le Québec semble tranquillement se réveiller de sa léthargie politique : l’intimidation intellectuelle venant de la gauche libérale-libertaire est de moins en moins fructueuse. Le culte voué au politiquement correct est en train de s’éroder sous nos yeux.

Il a suffi au premier ministre François Legault de déclarer qu’il n’y avait pas d’islamophobie au Québec pour déclencher une hystérie médiatique monumentale, surtout de la part des lobbys communautaires musulmans.

Tandis que Montréal s’anglicise à une vitesse fulgurante, l’Office québécois de la langue française (OQLF) ne fait rien pour endiguer la catastrophe. Il est temps que la CAQ fasse respecter la loi 101 !

Suite à une élocution du Bloc québécois sur le français au Québec, le ministre du Multiculturalisme canadien Pablo Rodriguez a violemment démontré toute la haine qu’il éprouve à l’égard du Québec français.

Au-delà du cas personnel de la jeune réfugiée saoudienne, le spectacle politique donné par le gouvernement Trudeau est une pure propagande pré-électorale immigrationniste.

Rectificatif : La famille de Rahaf Mohammed al-Qunun comptait partir en voyage au Koweït.

La politique canadienne a vocation à devenir de plus en plus tributaire des conflits ethniques entre groupes communautaires. Par ailleurs, s’il n’y a pas de changement de cap important, l’immigration massive et le multiculturalisme changeront durablement le visage de tout l’Occident. Ce changement démographique explique largement la montée des partis qualifiés de « populistes » par les médias de masse.

Nomos-TV fait une analyse du mouvement des gilets jaunes afin de décrypter ce qui se cache derrière cette révolte fiscale qui s’est transformée en une contestation du régime d’Emmanuel Macron.

À noter que Christophe Guilluy est bien géographe et non sociologue.

Un premier parti ouvertement islamiste vient d’être créé au Canada dans l’indifférence médiatique générale. Le Islamic Party of Ontario veut faire de l’islam la religion d’État et instaurer la charia. Cependant, il ne faut pas oublier que le plus grand danger concernant l’islamisation demeure l’infiltration des partis politiques actuels.

C&S#36 – Hors de tout débat démocratique, le Canada de Justin Trudeau vient de signer en douce le Pacte mondial des migrations. Que penser de ce traité mondial signé sans l’assentiment des peuples ?

Le Mouvement Tradition Québec vient de rééditer l’ouvrage L’infiltration gauchiste au Canada français de Robert Rumilly. Entretien avec Étienne Dumas qui explique la nécessité de republier ce livre sur les racines de la Révolution tranquille.

Courte présentation des diverses revues et magazines nationalistes au Québec.

C&S#35 – Les médias de masse font sans cesse appel à la tolérance pour museler le débat démocratique. Pourtant, ce concept directement tiré de la philosophie du droit libéral anglo-saxon est plus problématique qu’il n’y paraît. Explications.

Alors que le gouvernement ontarien coupe les services aux francophones, les Anglais du Québec reçoivent un financement totalement disproportionné par rapport à leur poids démographique. Il est temps que cela cesse.

C&S#34 – Il faut différencier le réel langage performatif qui engage une autorité et qui se traduit par le droit d’une simple prise de position se résumant souvent à des vœux pieux. Décryptage.

Le 8 novembre dernier, s’est tenue une table ronde intitulée Les accomodements religieux « raisonnables » sont-ils en train de broyer la laïcité ? réunissant l’écrivain Pascal Bruckner, la journaliste Denise Bombardier, le sociologue Mathieu Bock-Côté et le rabbin Saadia Elhadad.

Retour sur l’évènement qui révélé l’ampleur du refus de la communauté juive orthodoxe de se plier aux lois québécoises.

Alors que les appels de la gauche se multiplient afin de retirer le crucifix du Salon bleu de l’Assemblée nationale, il est essentiel de rappeler qu’il s’agit du seul symbole réellement québécois se trouvant dans le plus haut lieu politique de la Nation.

Nous avons récemment appris que le Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence ne pouvait plus payer ses employés, faute de financement. Décryptage de cette supercherie qui doit rendre des comptes à la population québécoise.

Erratum : Veuillez noter que le chercheur-militant barbu se nomme bien Benjamin Ducol et non Benoît Ducol.

Depuis 50 ans, l’écologie a été kidnappée autant par les libéraux que par les hurluberlus de gauche. Il est temps que la Droite se réapproprie ce sujet qui est une valeur profondément conservatrice.

Le PLC a annoncé son intention de légaliser la culture, le commerce et la consommation de marijuana.

Problème majeur : il semble bien que ce soit des anciens membres du PLC qui pilotent l’industrie, elle-même financée par des fonds obscurs venant de paradis fiscaux.

Nous assistons à la mise en place d’un cartel libéral de la drogue.

C&S#31
En raison des changements démographiques les grandes villes vivent de plus en plus dans une forme de séparatisme culturel, économique et civilisationnel qui les coupent du reste du pays.

Dans le but de contrer les discours de haine qui sévissent partout au Québec, Nomos-TV lance une série de publicités positives sous le thème « Je me souviens ».

Lucien Bouchard lors du référendum de 1995, à l’époque où il parlait sans complexe.

Alors que l’ALÉNA est en pleine renégociation, Pee Wee Trudeau semble incapable d’opérer une sortie de crise honorable. Il se pourrait fort bien que ce soit la gestion de l’offre québécoise qui pâtisse de l’incompétence du premier ministre canadien alors que les États-Unis renouent avec une politique économique protectionniste.

Sengtiane Trempe revient sur la vague de censure qui balaie l’Occident et explique pourquoi la propagande multiculturaliste se radicalise.

Le Québec subit une véritable submersion migratoire. Alors que c’est plus de 100 000 nouveaux arrivants qui sont entrés sur le territoire en 2017, on nous annonce que la noyade migratoire va s’accélérer en 2018. Il faut mobiliser la population afin qu’elle refuse le Grand Remplacement.

SHOW MORE

Created 6 months, 2 weeks ago.

29 videos

CategoryNews & Politics

PREMIÈRE WEB TÉLÉ PATRIOTE DU QUÉBEC. UNE PROGRAMMATION SOUVERAINISTE ET 100% NATIONALISTE!